Menu
Remise De La Palme D'Or Du Comité De France 2016 Et Diplôme Du Mérite Et De Prestige National à Esprit Porcelaine, Créateurs à Limoge. Arnaud D'Hauterives, Erik Demazières, David Caméo, Olivier De Tilière

Remise de la Palme d’or du Comité de France à Esprit Porcelaine, Créateurs à Limoges

Un parterre d’invités prestigieux se pressait le 5 décembre dernier dans le salon Edouard Bonnefous de l’Académie des beauxarts,-Pavillon de l’Institut de France à Paris-, pour la remise de la Palme d’Or du Comité de France à Esprit Porcelaine Créateurs à Limoges.

Parmi les invités de marque, Alain Malraux, Président d’honneur de la commission Malraux Europe et Culture, François Claudel, écrivain, Jean Tulard, membre de l’Institut et de nombreux correspondants de presse et de personnalités du milieu artistique politique et de gastronomie.

Erik Desmazières, Président de l’Académie, rappelle dans son discours d’accueil que l’Académie des beaux-arts contribue à la défense et à l’illustration du patrimoine artistique de la France ainsi qu’à son développement et partage avec Esprit Porcelaine cette double approche qui consiste à conjuguer tradition et innovation. « L’Académie des beaux-arts que vous avez choisie pour cet événement de prestige est dans son rôle d’accueil et dans sa mission de s’associer au soutien des talents exprimés et reconnus dans toutes les formes d’art » a souligné Jean-Louis Goubin, Directeur de Cabinet à l’Académie des beaux-arts.

Olivier de Tilière, Président du Comité de France, rappelle les critères d’attribution de la Palme d’Or : fondé sous la IVème République, le Comité de France a toujours eu pour vocation de reconnaître et distinguer ceux qui contribuent, notamment :
• au prestige de la France,
• à la protection du patrimoine
• à la sauvegarde de l’environnement…
• à la défense de la Francophonie…
• ainsi qu’au rayonnement de nos métiers d’art et de tradition. Aujourd’hui, c’est une organisation : Esprit Porcelaine qui est à l’honneur et ce pour au moins trois raisons :
• au titre de la tradition, la porcelaine de Limoges est un des emblèmes de l’excellence à la française, et Esprit Porcelaine porte en lui toute l’âme d’un savoir-faire plusieurs fois centenaire…
• au titre de l’innovation : les exemples de créations avant-gardistes sont trop nombreux pour être tous cités mais parmi toutes ces créations, une a été particulièrement remarquée par le jury : l’armure de porcelaine réalisée par Christian Couty pour une spectaculaire mise en scène de Richard III. Egalement le coffret d’assiettes d’exception (création Christian Couty & Michèle Villemur) qui accompagne le livre « Conversations gourmandes avec Madame de Pompadour » de Michèle Villemur, (éditions du Cherche-Midi ).
• au titre de l’exportation, la porcelaine de Limoges étant l’une des figures du rayonnement de l’artisanat d’art qui se doit d’être défendu et promu en particulier avec la protection de la dénomination « Limoges ». Le parcours à l’international d’Esprit Porcelaine a été particulièrement remarqué et a été un des critères de choix dans la décision du Jury.

Enfin, David Caméo, directeur général des Arts Décoratifs qui avait, à la demande d’Esprit Porcelaine, accepté avec enthousiasme de parrainer cette cérémonie, se souvient qu’à son arrivée à Limoges -comme directeur de Sèvres mais aussi du Musée Adrien Dubouché-, il avait pu mesurer l’engouement qui était le leur, « leur force à la fois de représenter une identité de territoire exceptionnelle : évidemment la porcelaine, mais de la porter non seulement au plan de la région, du pays mais aussi à l’international ».
Pour David Caméo, « cette Palme d’or est une véritable reconnaissance de l’identité d’un territoire ouvert sur l’extérieur et qui porte l’identité d’un pays. C’est quelque chose de tout à fait unique et c’est pour ces raisons qu’il faut valoriser ces récompenses qui servent à montrer que l’exemplarité est remarquable et qu’elle mérite d’être soutenue ».

Christian Couty précise les objectifs futurs d’Esprit Porcelaine après 32 ans de création et de persévérance en lien avec les manufactures de porcelaine, et rappelle qu’il est important de se positionner dans son territoire afin de pouvoir accueillir les nombreux artistes et designers qui souhaitent intégrer ce mouvement. Le projet MIPL (Musée Industriel de la Porcelaine de Limoges) serait le lieu privilégié, une belle opportunité pour que les créateurs d’Esprit Porcelaine puissent s’exprimer et faire de cet espace un concept d’art vivant pour la porcelaine de Limoges.

Une importante délégation limousine d’Esprit Porcelaine avait fait le déplacement et rejoint de nombreux créateurs parisiens. Parmi elles, bien sûr : Christian Couty, cofondateur d’Esprit Porcelaine et vice-président, Matthieu Bussereau, président et Michelle Dumain, responsable des projets. Un sentiment de fierté et de bonne humeur régnait parmi le collectif. Michèle Villemur avait organisé de façon admirable la très belle réception. Chacun applaudit à cette haute distinction amplement méritée.

Télécharger le communiqué de presse