Menu
Etplussiaffinite Image A La Une 680×380

Et + si affinité

Artistes porcelainiers et plasticiens, issus d’un tissu créatif contemporain particulièrement dynamique, ouvrent un dialogue riche et innovant, parfois provocateur.

Présentation à Limoges

DU 3 NOVEMBRE AU 16 DÉCEMBRE 2016

À la Galerie Des Hospices
6, rue Louis Longequeue, 87000 Limoges

Entrée libre
Mercredi au vendredi 14h30 – 18h30
samedi 10h30 – 18h30

Origine du projet

Sensibles au fondement de la tradition céramique qui crée la spécificité Porcelaine du Limousin, ils présentent un ensemble d’oeuvres dont l’expression artistique interroge ce matériau de manière novatrice, détournée et enrichie des apports de la création contemporaine.

Par le croisement de médium divers : sculpture, photo, vidéo, performance… ils dépassent les contraintes et les stéréotypes liés au registre historique et engagent une recherche plastique ancrée dans une réalité artistique
internationale.

Ces créateurs, porcelainiers et plasticiens, constitués en duo, mêlent la terre, le feu et de multiples techniques en développant un ensemble de thématiques et de réflexions qui interpellent les formes d’expression les plus actuelles.

L’homme, au centre de cette exposition, est décrypté dans son corps, sa projection, sa temporalité ; à travers son espace individuel /collectif ; dans son espace mobilier /architecturé et enfin dans sa vanité.
Le corps et sa représentation nous sont donnés à voir et à saisir, comme fantasmés, caparaçonnés (Projet Samourai).

Pris dans sa réalité le corps est aussi invité à habiter son présent en faisant l’expérience d’un déséquilibre au seuil de la chute (Marcher sur de la porcelaine…) Par l’évocation du toucher, voire de la caresse sur le matériau
porcelaine, c’est au travers de la main qu’il est encore présent. (Main courante).

Au delà du champ de l’objet céramique, c’est également l’espace qui par des questions sur le durable et l’éphémère interroge la dimension commune de l’espace : la dimension « publique » ( Parcours Porcelaine). Ailleurs, c’est l’espace domestique de l’homme, du mobilier à l’immobilier qui fait l’objet d’une investigation plastique (Unit). En envisageant le matériau porcelaine et ses process de fabrication (la duplication liée au moulage) comme un matériau de construction, c’est l’aspect humain ou inhumain de l’architecture qui resurgit (Jeu élémentaire).

Le décor, qui traditionnellement offre un plaisir de l’oeil supplémentaire est également interrogé dans ses possibles contre-sens (Vanités).

L’ensemble de ces oeuvres constitue l’exposition « Et + si affinité » dont d’autres présentations sont prévues en France et à l’étranger.

Ce projet est porté par les associations Esprit Porcelaine et Limousin Art Contemporain et Sculptures/Lavitrine, installées depuis de nombreuses années en Limousin. Pour cette exposition elles ont décidé d’associer ponctuellement leurs spécificités respectives : Porcelaine et Art Contemporain.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *